Atténuer les effets à long terme de la pandémie

15. April 2021

Enfants jouant sur un matelas

Les enfants souffrent particulièrement des effets de la pandémie

À partir de mai 2020, World Vision a publié plusieurs rapports Après-Choc. Ils montrent l'impact dramatique de la pandémie sur les enfants dans les zones de conflit et dans les pays les plus pauvres du monde. Comme modèle, ils s'inspirent de l'expérience de World Vision en Afrique de l'Ouest après l'épidémie d'Ebola de 2015-2016. Malgré les différences avec la pandémie actuelle, on peut conclure que les effets secondaires du COVID-19 menacent la vie de beaucoup plus d'enfants que la maladie elle-même. Lisez les résultats de l'enquête auprès des personnes et des enfants concernés ici.

Nous soutenons les enfants défavorisés et les personnes en grande difficulté.

Aidez-nous!

Diesen Beitrag teilen:


Das könnte Sie auch interessieren

Verwandte Artikel

21. April 2021

Mon­go­lie : 50 ta­b­let­tes pour les cours à do­mi­ci­le pen­dant la pan­dé­mie

Une pression sur le bouton et l’enseignement en ligne peut commencer. Pendant que les écoliers, en Suisse, peuvent apprendre relativement facilement depuis la maison, cela met les enfants de la périphérie de Ulaanbaatar, la capitale de Mongolie, en grande difficulté. Comment assurer l’enseignement à la maison sans ordinateur ?


Bengladesh : lors d’un Chosen-Event, un filleul tient entre ses mains la photo de son parrain.

20. April 2021

A Muk­ta­ga­cha, les en­fants ont choi­si

Le 2 février, la décision se trouvait entre les mains des enfants dans notre projet de développement Muktagacha : ils choisissaient eux-mêmes leurs parrains. Une bonne raison de revêtir ses plus beaux habits et fêter – autant que le permettait la pandémie.


Kenya : une jeune fille s’engage contre la Female Genital Mutilation (FGM).

19. April 2021

Ke­nya : de la hon­te de ne pas êt­re cir­con­cis

Faith n’est pas excisée. Ce n’est pas par hasard qu’on se moque d’elle dans sa patrie pour cette raison. Bien que les mutilations d’organes génitaux féminins soient interdites par la loi au Kenya depuis 2011, elles restent pratiquées en tant que tradition respectée. Dans le cadre de programmes de protection des enfants, World Vision aide des enfants à se protéger de ces pratiques néfastes.


Brigitte remplit une tasse d'eau fraîche.

15. April 2021

De l'eau prop­re pour Men­kao

L'eau propre est une condition indispensable pour que les enfants et leurs familles dans leur pays d'origine aient une perspective, puissent se nourrir sainement et rester en bonne santé. C'est également le cas à Menkao, en République démocratique du Congo.

WIR SIND FÜR SIE DA:

Kinderhilfswerk
World Vision Schweiz
Kriesbachstrasse 30
8600 Dübendorf

info@worldvision.ch
T +41 44 510 15 15

Kinderschutz

World Vision ist die Sicherheit und Privatsphäre der Kinder in unseren Patenschafts-Programmen ein grosses Anliegen. [ ]

Wenn Sie Grund zur Annahme haben, dass eines dieser Kinder gefährdet ist, geben Sie uns bitte umgehend Bescheid: Rufen Sie uns an unter +41 44 510 15 93 oder schicken Sie uns ein E-Mail an protection@worldvision.ch.

Newsletter abonnieren

instagram

 

 

ALLGEMEINE SPENDEN    Postkonto: 80-142-0  |  Bank: IBAN CH98 0900 0000 8000 0142 0

World Vision Schweiz ist eine gemeinnützige und somit steuerbefreite Organisation. CHE-333.958.696

World Vision verwendet Cookies, um Ihr Online-Erlebnis zu verbessern.
Mit der weiteren Nutzung von worldvision.ch akzeptieren Sie unsere Datenschutzbestimmungen